Retour à l'accueil Retour à l'accueil
Plan du siteNous contacter
 
 
> Découverte virtuelle de la ville > Tours > Porte des Auges et tour Rouge (42)
 
 
 

 

Porte des Auges et tour Rouge (42)


Porte des Auges vers 1900 (Coll. D. Covelli)

Monuments Historiques - milieu du XIVe siècle et milieu du XIXème siècle  
Aujourd’hui simple avancée sur le rempart, la Tour rouge (à droite) a été bâtie au milieu du XIVe siècle, lors de l’intégration des faubourgs sud dans l’enceinte urbaine. Justifiées par les débuts de la guerre de Cent Ans, ces nouvelles fortifications donnèrent à Langres ses limites définitives jusqu’au milieu du XXe siècle. De plan carré, elle était initialement équipée d’embrasures et coiffée d’une toiture. Le parement d’origine à bossages confère à cette tour la teinte ocre qui lui a probablement valu son nom Elle a été comblée suite aux transformations apportées aux remparts au milieu du XIXe siècle. De cette époque date la porte des Auges qui s’ouvrait sur les fortifications reliant la ville ancienne à la nouvelle citadelle construite au sud de 1842 à 1860. Une dame – tourelle pleine placée sur le faîte du mur – interdisait le cheminement de l’ennemi sur l’enceinte.
A la fin des années 1960, la construction du Foyer des Jeunes Travailleurs fut l’occasion de fouilles archéologiques au cours desquelles un quartier artisanal gallo-romain fut découvert. Plus loin, on aperçoit les quartiers construits à la fin des années 1950 afin d’accueillir les employés des usines nouvellement construites dans la vallée de la Marne.


 

Tour Rouge - Vue depuis le glacis (D. Covelli)



   
 


 





 

 

 
Liens pratiques
Contact
Actes d’état civil en ligne 
Marchés Publics
Base documentaire
Plan de la ville
Visite virtuelle
Langres en images
Partenaires
Urgences
Notice Légale
 
 
2004 - http://www.ville-langres.fr - Notice Légale